Infinity in a Speck

 Prelude
 Cosmologie fractale
 Recommandations
 Profil de l'auteur
 Newsletters
 Favoris
 Livres
 Courriels
 Accueil
 


4. Contradiction


Cependant, quelqu'un pourrait tenir l’hypothèse suivante:
Comme l'univers s'est étendue à la vitesse de la lumière, le rayon cosmique a été plus faible dans le passé.
Donc, le rayon du Groupe Local doit lui aussi, avoir été plus petit.
Dans une telle situation, la gravité intergalactique se devait d’augmenter provoquant inévitablement une augmentation de la vitesse du mouvement des galaxies.
Par conséquent, même si elles se déplacent lentement à l'heure actuelle, elles doivent déjà avoir tourné plusieurs fois lorsque le rayon cosmique était beaucoup plus faible que maintenant.

Cela semble plausible.
Mais regardons la réalité et non la conclusion.

Les astronomes ont observé que la structure cosmique est uniforme jusqu'à 100 milliards d'années-lumière.
Cela signifie que les galaxies du Groupe des systèmes n'ont pas révolutionné une seule fois durant au moins 100 milliards d'années.

Maintenant, voyons ce qu’il en est pour le futur.
L'univers est en expansion du point de vue de la théorie du Big Bang.
Donc, si le rayon cosmique devient le double du rayon actuel, la mesure de l’importance du Groupe local sera également le double du rayon actuel.

Après 15 milliards d'années lorsque l'univers s'est étendu à 30 milliards d'années-lumière de rayon,  l'étendue du Groupe local doit être de 5 millions d'années-lumière.
Alors, la galaxie d'Andromède doit avoir atteint la position de notre Galaxie où elle  se trouve actuellement.

Toutefois, la galaxie d'Andromède ne serait pas en mesure d'y parvenir parce que l'étendue de la section du Groupe Local serait de plus en plus large en se déplaçant et au
contraire, sa vitesse de déplacement serait de plus en plus lente dû à la diminution de
l'interaction gravitationnelle.

Bien que la galaxie d'Andromède ait atteint la position où notre Galaxie était autrefois localisée, Andromède ne sera jamais en mesure de terminer une révolution autour du Groupe local,  parce qu'il faudra encore 30 milliards d'années ou plus pour effectuer une autre moitié de son itinéraire.

Nous pourrons répéter cette histoire à n’importe quel moment dans l'avenir.
Par conséquent, on peut conclure que la galaxie d'Andromède ne pourra jamais terminer une révolution dans le futur aussi longtemps que l'univers se dilate

Maintenant, nous avons obtenu deux points dans le cas précis où nous considérions comme vraie la théorie du Big Bang ; l'un est que les galaxies des systèmes de Groupe n'ont pas tourné une seule fois pendant au moins 10 milliards d'années dans le passé, et l’autre est qu'ils ne seront jamais en mesure d’effectuer une révolution dans l'avenir.

Par conséquent, j’en conclu que les galaxies ne sont pas en rotation.
Les galaxies ne peuvent pas tourner si l'univers est régit par la théorie du Big Bang.

Toutefois, c’est en contradiction avec la réalité.
La réalité est que les galaxies sont regroupées dans la gravité, et elles tournent autour de l'ensemble du centre de gravité du Groupe.
C'est une réalité à laquelle les astronomes sont parvenus suite aux observations.

C’est deux conclusions contradictoires ne peuvent simultanément être vraies. Alors, il nous faut choisir l’une d’entre elles.
Nous devons choisir entre la réalité et ce qui en a été déduit.
J’aimerais choisir la réalité car je crois qu’aucune théorie ne peut transcender la réalité.

Vu que la théorie du Big Bang n’a pas réussi à expliquer le facteur temps du phénomène cosmique, alors on doit en déduire qu’elle est non fondée.
Maintenant considérons la Cosmologie Fractale.


   4/15   
Copyright 2008 ©Fractal Books,프랙탈북스/대표자:조미령 사업자등록번호:617-91-55034,부산광역시 남구 대연3동 243-23 청구ⓐ102-901 /연락처:051-611-0290 /통신판매번호:제2008-부산남구-065호